Astro NGC44

Un astronome debianeux

La soirée du fail, pause dans l'astro

Rédigé par NGC44 Aucun commentaire

Après 3 semaines de ciel couvert j'étais heureux de pouvoir à nouveau sortir le matériel avec pour objectif de trouver de nouveaux objets messier. Sauf que mon enthousiasme m'a fait oublier un détail: c'est la pleine Lune, donc premier fail pour le ciel profond. En voulant imager notre satellite avec l'ASI120MC je n'ai obtenu que des images rougâtres sales, ce qui n'est pas habituel donc deuxième fail.

Ensuite en défocalisant sur une étoile (Altaïr) j'ai constaté que mon télescope n'était pas bien collimaté, je me suis donc attaqué aux petites vis sur le miroir secondaire. C'est vraiment la galère, j'ai tout essayé mais la figure d'Airy ne faisait qu'empirer et je ne parvenais pas à corriger le tir. Troisième fail. Finalement j'ai réussi mais de manière approximatif, c'est pas parfaitement centré.

Bilan j'ai passé du temps à sortir et installer du matériel lourd, je n'ai rien pu en tirer, et je suis rentré très tôt et découragé.

J'ai donc décidé de faire une pause dans les observations astronomiques, le temps d'avoir une voiture qui roule et pouvoir retourner en club d'astronomie ou au moins à la campagne avec un ciel noir. Cela me donne du temps aussi pour réfléchir à un éventuel changement de matériel, plus léger et moins galère à régler (Newton, ou alors un Mak de Skywatcher ou encore une lunette).

Pour ou contre le GOTO ?

Rédigé par NGC44 Aucun commentaire

Le GOTO est un dispositif de pointage assisté des objets dans le ciel. En gros on a une raquette de commande sur laquelle on spécifie l'objet que l'on veut observer, et le système va piloter la monture du télescope pour l'orienter aux bonnes coordonnées.

GOTO

Il se trouve que même si l'idée est séduisante sur papier, je ne suis personnellement pas favorable aux GOTO et je vais expliquer pourquoi.

  • C'est cher : un kit GOTO seul coûte environ 400€ (dont 150€ pour les moteurs), c'est beaucoup et c'est de l'argent qui devrait être investi dans la qualité optique du télescope (diamètre) ou tout simplement économisé.
  • Ce n'est pas magique : un GOTO doit être mis en station lui aussi, il faut généralement pointer 2 ou 3 étoiles, ce qui veut dire que vous devez de toutes manières connaître votre ciel.
  • C'est rarement nécessaire : la plupart des objets accessibles dans un instrument amateur sont visibles à l’œil nu, ou trouvables en se basant sur des étoiles ou objets proches.
  • C'est un risque de panne : et sur les montures "altazimutales" comme les Nexstar cela signifie l'immobilisation du télescope. Il est vrai que sur les montures équatoriales on a la possibilité de débrayer les moteurs mais on perd quand même le suivi.

En conclusion, si vous comptez sur le GOTO pour vous assister, oubliez. Vous n'aurez affaire qu'à un gadget cher et pas intuitif à utiliser, vous devriez plutôt vous inscrire à un club d'astronomie, et tout simplement apprendre à vous repérer dans le ciel : beaucoup d'argent économisé et une grande satisfaction personnelle !

Lego Saturn V, réception

Rédigé par NGC44 Aucun commentaire

Il n'y a pas d'âge pour les lego, et après 1 mois d'attente j'ai enfin reçu mon nouveau jouet :

Lego Saturn V
Mon jouet

Enfin, peut-on parler de "jouet" ? Comme l'ont souligné les nombreuses review (des vidéastes américains) un soin du détail tout particulier a été apporté et on affaire à une véritable maquette.

Shut up and take my money
Ma réaction quand je l'ai vue sur le shop lego

Il ne reste plus qu'à l'assembler...

Fil RSS des articles de cette catégorie