Astro NGC44

Un astronome amateur sous Linux

Bricolage d'une alimentation 12v

Rédigé par NGC44 Aucun commentaire

La motorisation de la monture CG5 a besoin de 12v pour fonctionner. Il existe des tas de solutions : batterie de voiture, powertank... mais moi je veux voyager léger donc j'ai commencé par acheter un coupleur de piles AA de ce type :

Coupleur 8xAA

Le problème c'est que les moteurs sont assez gourmands, résultat mes 8 piles LR06 n'ont tenu que 3-4h (deux soirées) avant de lâcher... je m'y attendais un peu, mais je pensais tenir au moins une semaine.

Du coup j'ai décidé de passer à la vitesse supérieur et ait acheté 2 piles 4R25X, un format un peu moins connu mais néanmoins trouvable en supermarché qui délivre une tension de 6 volt :

Pile 6v Varta 4R25X

Et il suffit d'être un peu bricoleur ou avoir quelques bases en électricité pour savoir qu'en branchant en série 2 piles de 6v, on obtient 12v :

Montage en série

Attention, évitez de faire n'importe quoi ! Faites attention aux polarités, surtout pour le connecteur DC Jack, ne balancez pas n'importe quoi dans votre monture au risque de griller l'électronique. N'hésitez pas à utiliser un voltmètre, ça ne coûte rien en magasin de bricolage. Une fois le montage réalisé et solidarisé avec du scotch, ça donne ça :

Le kit 12v

Ça pèse son poids, mais c'est moins lourd qu'une batterie au plomb, et la capacité de stockage est raisonnable car j'ai pu l'exploiter plusieurs soirées sans rencontrer de problèmes.

Pour ou contre le GOTO ?

Rédigé par NGC44 Aucun commentaire

Le GOTO est un dispositif de pointage assisté des objets dans le ciel. En gros on a une raquette de commande sur laquelle on spécifie l'objet que l'on veut observer, et le système va piloter la monture du télescope pour l'orienter aux bonnes coordonnées.

GOTO

Il se trouve que même si l'idée est séduisante sur papier, je ne suis personnellement pas favorable aux GOTO et je vais expliquer pourquoi.

  • C'est cher : un kit GOTO seul coûte environ 400€ (dont 150€ pour les moteurs), c'est beaucoup et c'est de l'argent qui devrait être investi dans la qualité optique du télescope (diamètre) ou tout simplement économisé.
  • Ce n'est pas magique : un GOTO doit être mis en station lui aussi, il faut généralement pointer 2 ou 3 étoiles, ce qui veut dire que vous devez de toutes manières connaître votre ciel.
  • C'est rarement nécessaire : la plupart des objets accessibles dans un instrument amateur sont visibles à l’œil nu, ou trouvables en se basant sur des étoiles ou objets proches.
  • C'est un risque de panne : et sur les montures "altazimutales" comme les Nexstar cela signifie l'immobilisation du télescope. Il est vrai que sur les montures équatoriales on a la possibilité de débrayer les moteurs mais on perd quand même le suivi.

En conclusion, si vous comptez sur le GOTO pour vous assister, oubliez. Vous n'aurez affaire qu'à un gadget cher et pas intuitif à utiliser, vous devriez plutôt vous inscrire à un club d'astronomie, et tout simplement apprendre à vous repérer dans le ciel : beaucoup d'argent économisé et une grande satisfaction personnelle !

Jupiter du 08 juillet 2017, essai de la barlow 2x

Rédigé par NGC44 Aucun commentaire

J'ai fait l’acquisition de deux lentilles de Barlow en occasion cette semaine :

  • Celestron Ultima 2x
  • Televue 3x
Barlow 2x et 3x
Les deux lentilles de Barlow.

Achetées en occasion car j'ai lu de bonnes critiques de cette Celestron Ultima 2x, quant à Televue on ne présente plus c'est une valeur sûre.

Le ciel n'a pas été très clément le soir durant toute la semaine, j'ai du attendre vendredi pour le premier essai, malheureusement je n'ai pas réussi à obtenir de mise au point. En fait je plaçais la Barlow avant le renvoi coudé, il faut la mettre après.

Samedi soir deuxième essai et cette fois j'ai pu obtenir une image au point, mais très faiblement lumineuse, ce qui m'a obligé à augmenter l'exposition et le gain de la caméra. Les conditions de capture ont été difficiles, en effet :

  • De nombreux nuages, finalement le ciel s'est totalement bouché vers minuit
  • Tube pas forcément en température (à cause du premier point)
  • Turbulence atmosphérique très élevée :/

C'est simple, je n'ai réussi qu'à faire qu'une capture de ~1500 images, avec l'ASI120MC et la Barlow 2x. La photo ci-dessous est traitée avec Autostakkert et Registax :

Jupiter barlow x2
C'est perfectible ! Cliquez pour agrandir.

Pas de GTR, pas de détails, j'ai besoin d'un ciel plus dégagé et moins turbulent pour pouvoir faire mieux...

Choisir son télescope - vidéo Astronogeek

Rédigé par NGC44 Aucun commentaire

Astronogeek est une chaîne Youtube vieille d'à peine 1 an qui nous parle d'astronomie, d'anecdotes et d'observation du ciel en général. Arnaud maîtrise plutôt bien ses sujets du coup je renvoie ceux qui cherchent un premier instrument vers sa vidéo :

Après avoir présenté et vulgarisé la notion d'ouverture ainsi que les différentes formules de télescopes et de montures, Astronogeek nous conseille... un dobson ! Ce avec quoi je suis plutôt d'accord, car même si je suis adepte des montures équatoriales, le dobson est probablement l'instrument le plus simple et naturel à manipuler tout en étant peu cher.

Autre point important mentionné dans la vidéo : consultez un club d'astronomie ! Même pour une soirée, cela vous permet de rencontrer des gens, avoir des conseils, vous faire une idée de la taille (et du poids) des instruments, et donc éviter de dépenser des milliers d'euros pour rien.

ASI120MC USB2 + Linux

Rédigé par NGC44 1 commentaire

Quand j'ai reçu ma ZWO ASI 120 MC, je pensais qu'elle allait fonctionner "out-the-box" sur Linux comme toutes les webcam mais finalement non. oacapture et planetary-imager la détectent et affichent sa température, mais impossible d'obtenir la moindre image.

Après quelques recherches il s'avère que la version USB2 de cette caméra est plutôt mal supportée par Linux et OS X, heureusement le constructeur a mis à disposition un firmware alternatif dit "compatible" qui permet de fixer cela. Pour cela il faut télécharger FW Upgrade Tool à cette adresse et il faudra flasher depuis un PC sous Windows.

FW Upgrade tool
Utilitaire FW Upgrade Tool

Comme le montre la capture d'écran, le firmware de la ASI120MC pour Linux est le fichier ASI120MC-compatible.iic. Une fois ouvert, il est directement flashé. Ensuite il n'y a plus qu'à tester sur Linux et là c'est le miracle, ça fonctionne.

Fil RSS des articles de cette catégorie