Astro NGC44

Un astronome amateur sous Linux

Observation 4 aout, essai shot M31

Rédigé par NGC44 Aucun commentaire

Soirée observation assez riche avec Venus, Jupiter, Saturne, Mars ainsi qu'un peu de ciel profond avec M57 (anneau de la Lyre), M31 (galaxie d'Andromède) puis M45 (les pléiades) qui se sont levées dans la nuit.

J'ai fait une tentative de photo de M31, avec 10x 30s mais le résultat est décevant:

Shot M31

Au moins ça représente ce qu'on voit réellement à l’oculaire! Par contre pour les bras, on repassera. J'ai essayé en binning 2x2, les pauses sont plus courtes mais le champ est beaucoup trop faible. Je referai une tentative en 1x1 avec plus de frames.

J'ai été tellement absorbé par la séance de capture que je n'ai vu que 2 étoiles filantes...

3 aout, Mars, M57 et M51

Rédigé par NGC44 Aucun commentaire

Sortie astro hier après une journée très chaude, mais je voulais absolument profiter de Mars tant que c'est possible! En attendant qu'elle soit haute dans le ciel j'ai commencé par imager M57, l'anneau de la Lyre. Je voulais tester un paramètre dont j'ai découvert récemment la signification: le binning (à 1x1 ou 2x2 dans Planetary Imager). Il s'avère que le binning en 2x2 permet d'aller plus vite: avec des pauses relativement courtes (15s) on obtient pas mal de détails, mais on a aussi plus de bruit et surtout on divise la résolution par deux. Dans mon cas on tombe en 640x480, ce qui est suffisant pour M57 mais cela rend le suivi et le repérage plus compliqué.

La première série de 30 images a montré que le suivi de la monture était imparfait, j'ai donc appliqué ma mise en station et lancé une autre capture. Cette fois le résultat est exploitable, après traitement sous Siril (soustraction dark + offset, alignement, empilement) :

M57

Comme toujours c'est perfectible mais je suis tout de même fier car je note une amélioration.

J'ai ensuite cherché M51 sous la queue de la casserole, en visuel. J'ai fini par la trouver... mais il n'y a rien à voir. On détecte quelque chose en vision décalée, un peu comme quand on porte des lunettes sales, mais impossible de déterminer ce que c'est, ni même la forme. Le ciel n'était pas parfait, pas assez éloigné de la ville et pas assez transparent, de plus mon diamètre de 150mm est trop juste. J'ai tenté une photo de 30 secondes, il n'y absolument rien qui apparaît.

J'ai ensuite entrepris de vérifier ma collimation, et j'ai bien fait car elle n'était pas parfaite. J'ai utilisé pour cela la Barlow Ultima x2 et la caméra pour avoir l'image sur le PC. Pas facile car à chaque modification l'image a tendance à partir il n'est pas toujours facile de la retrouver. Mais il fallait le faire pour imager Mars:

Mars Barlow x2

Et sans la Barlow x2:

Mars sans Barlow

Alors, laquelle préférez-vous ?

La Barlow x2 donne une image plus grande et plus "lisible", mais n'apporte manifestement aucun détail alors que la capture est plus compliquée (mise au point, suivi, luminosité). C'est d'ailleurs la raison pour laquelle j'ai revendu ma x3 car elle ne me servait pas.

Il est difficile de percer à jour la surface de la planète avec un télescope de 150mm et une cible pas très haute sur l'horizon. Mais là encore je suis content, la calotte glacière sud est évidente et des nuances foncées sont discernables.

J'espère pouvoir investir un jour dans une caméra ciel profond ou un APN d'occasion car je sens les limites de l'ASI120MC quand on l'utilise pour autre chose que du planétaire (qu'elle fait très bien).

Fil RSS des articles